Free Translation Widget

 

 
Bogmis Aaron Innocent Laboratories Accreditation Consultant - bogmisailac → www.bogmisailac.org

Mon projet professionnel

RELATIF A MA FORMATION EN PHYSIQUE MEDICALE - IMAGERIE MEDICALE

Mon évolution sous 3 - 5 ans : 

Du 05 Janvier 2015 au 30 Septembre 2015 (09 mois), j'ai travaillé conjointement sur deux projets de recherche en recherche clinique (phase I) sur le cancer à l'Institut de Cancérologie Gustave Roussy - Cancer Campus, Grand Paris - France.

Le premier projet.
Le titre du projet de stage de recherche de mon Master 2  de Physique Médicale, spécialité: imagerie médicale est "Evaluation clinique d'un outil d'analyse de fluorescence endogène des lesions suspectes du sein (PROBEA® )". Il s'agit d'un stage de recherche clinique de phase I et qui s'est déroulé dans le service d'imagerie médicale de l'Institut de cancérologie Gustave Roussy (France), le premier centre de lutte contre le cancer en Europe. Mon travail de recherche a porté sur deux points:  
     1) la validation clinique de cet outil (PROBEA® ) sur une population de patientes presentant des lésions indéterminées du sein (mammographie et échographie mammaire) et  
     2) la confrontation des signatures optiques obtenues à la validation histologique. 


Le deuxième projet.
Le titre de ce 2ème projet de stage de recherche en imagerie médicale est "Application des critères CHOI et DCE-US dans l’évaluation thérapeutique des patients métastasiques présentant une mutation  NOTCH". L'objectif de ce projet, réalisé à l’Institut de Cancérologie Gustave Roussy, était
 d’évaluer les critères RECIST (critères morphologiques sans modification de densité) et CHOI (tient compte de la densité ou atténuation) dans le suivie anti tumorale de la molécule LY3039478 sur des patients atteints de cancers de stade avancé ou métastatique et inclus dans le protocole 16F-MC-JJCA.
Cette analyse a porté sur deux modalités d’imagerie médicale:
     - Le scanner avec l’utilisation de deux critères CHOI et RECIST qui tiennent compte de la densité et de la taille tumorale,
     - L’échographie avec:
          * les images échographiques en mode B (morphologique) (contourage de la zone nécrotique)
          * la quantification des images échographiques de contraste à partir de deux types de ROI (zone tissulaire vascularisée et zone tissulaire dévascularisée).

Les différents résultats obtenus sous scanner et échographies avant et après le traitement (LY3039478) des patients ont été analysés avec des méthodes statistiques pour déterminer la corrélation entre ces deux modalités (le scanner et l'échographie de contraste - DCE-US).
Cette étude pourra permettre de traiter des patients ayant des cancers pour lesquels des altérations des gènes de la voie NOTCH ont été identifiées au préalable, en particulier pour les patients sélectionnés dans le programme MOSCATO ou SAFIR 01, deux études de l'Institut Gustave Roussy Cancer Campus s’intégrant dans  le concept de diagnostic moléculaire (médecine de précision, traitement personnalisé).

La molécule LY3039478 est un inhibiteur de NOTCH développé par le laboratoire pharmaceutique Lilly. Et la voie NOTCH est une voie de signalisation impliquée dans la croissance des cellules du cancer. L’inhibition de cette voie semble très intéressante dans un certain nombre de tumeurs ayant des altérations moléculaires de NOTCH (mutation, amplification…).
DCE-US = Dynamic contrast-enhanced ultrasonography (échographie dynamique de contraste).

   

Après ces projets en imagerie médicale, je poursuis ma formation de Physicien Médical depuis la rentrée universitaire 2017 - 2018 à la Faculté de Physique de l'Université de Bucarest en Roumanie.

La physique médicale est une branche de la physique appliquée qui regroupe les applications de la physique en médecine.

La physique médicale regroupe 4 domaines d’intervention :
      - La Radiologie / l’imagerie médicale.
      - La Médecine Nucléaire.
      - La Radiothérapie.
      - La Radioprotection.  
Bien sûr, un physicien médical (parfois appelé radiophysicien ou physicien des hôpitaux) peut aussi travailler dans beaucoup d’autres domaines de la santé.

D’une perspective clinique, les Physiciens Médicaux sont impliqués dans le diagnostic et le traitement des patients.
L’une de leurs autres principales responsabilités est la planification des traitements par rayonnements des patients atteints de cancer.
Dans une division de radio-oncologie, l’une des tâches les plus importantes du physicien médical est le traitement par rayonnements des patients atteints de cancer, au moyen soit de techniques de radiothérapie externe, soit de sources radioactives internes.
Les physiciens sont très impliqués dans le calcul précis des rayonnements produits par les sources de rayonnements utilisées en thérapie du cancer.
Certains de leurs autres domaines de compétence comprennent aussi le contrôle de la qualité de l’équipement, la conception des installations de radiothérapie, l’utilisation sécuritaire des rayonnements et des matériels radioactifs ainsi que la conformité réglementaire telle qu’établie par les agences gouvernementales.

Mon premier Master 2 de Physique Médicale portait sur     - la Radiologie / l’imagerie médicale    et   - la Médecine Nucléaire.

Cette année 2017 j'ai entamé un autre Master de Physique Médicale qui porte sur les 4 domaines d’intervention.
     - La Radiologie / l’imagerie médicale.
     - La Médecine Nucléaire.
     - La Radiothérapie.
     - La Radioprotection.
Mon projet de recherche (Research Proposal) déjà approuvé (en 2016 par la direction pédagogique) concerne la RADIOTHERAPIE. Et c’est toujours la Radiothérapie qui m’intéressera pour l’internat.

Ayant déjà par le biais des formations antérieures acquis une expertise et des compétences solides sur les dépistage et diagnostic du cancer par
    - Les tests (laboratoire) de génétique moléculaire des cancers pour l'accès aux thérapies ciblées
(médicaments "sélectifs" qui s'attaquent aux cellules cancéreuses en repérant chez elles une cible précise (récepteur, gène ou protéine) et en épargnant au maximum les cellules saines).

La thérapie ciblée s’appelle aussi médecine moléculaire car c’est une médecine personnalisée, voire une médecine à la carte. Il s’agit pour chaque patient (e), d’effectuer un diagnostic moléculaire poussé de la tumeur dont il/elle est atteint (e) pour pouvoir déterminer un traitement totalement adapté à sa maladie avec des molécules ciblées.

Pour ce diagnostic poussé de génétique moléculaire des cancers, j’ai obtenu un diplôme de 3ème cycle en Biologie Moléculaire en Santé à la Faculté de Médecine d’Aix-Marseille Université en France en 2014.

    - L'imagerie des cancer. J'ai déjà fait un Master 2 de physique médicale avec comme spécialité l'IMAGERIE MÉDICALE (Radiologie diagnostique toutes modalités) en 2015.

Depuis le 02 Octobre 2017 je m'attaque au traitement du cancer en faisant un autre Master (MSc) de Physique Médicale avec projet de recherche en Radiothérapie. 

La radiothérapie est un traitement anti-cancer locorégional par rayonnement. Elle consiste à exposer le patient à des rayonnements ionisants (radioactifs) qui vont détruire les cellules cancéreuses.

La radiothérapie est une arme thérapeutique efficace contre le cancer. Elle occupe une des toutes premières places au côté de la chirurgie, à laquelle elle est très parfois associée, et de la chimiothérapie dans le traitement contre le cancer.

Elle est parfois utilisée dans le traitement des affections non-cancéreuses (tumeurs bénignes cérébrales).

Elle a aussi une action anti-inflammatoire ainsi qu'une action antalgique contre la douleur provoquée par les métastases osseuses.



Université de médecine de Gdańsk-Pologne / Gdańsk University of Medicine -Poland RELATIF A MA FORMATION D’INGENIEUR QUALITICIEN 

D’un point de vue technique :

Je suis Ingénieur Qualiticien (BAC+5) diplômé conjointement de l’Université Polytechnique de Gdańsk en Pologne (faculté de Chimie, département de Chimie Analytique) et de l'Université de Cadix en Espagne (faculté des Sciences, département de Chimie Analytique  (du programme conjoint Erasmus Mundus de la Commission Européenne). Ma polyvalente spécialisation couvre le management de la qualité, la gestion des risques, la microbiologie, la biochimie et la chimie (conception des laboratoires de substances nucléaires et des salles de médecine nucléaire, conception des laboratoires de chimie et d'analyses biologiques, assurance et contrôle qualité, analyses biologiques, biochimiques et chimiques, développement et validation de méthodes analytiques).

Les universités et le programme européen dans lequel j'ai été formé veillent tous à promouvoir d'abord la polyvalence de leurs diplômés, capables de s'adapter à des problématiques complexes et diverses.

Mais je suis très attiré par les recherches fondamentale et appliqu
ée en physique nucléaire, physique atomique et particulièrement en physique médicale.  

 

 

D’un point de vue sectoriel :

Je possède un attrait particulier pour la recherche, la technologie des extrêmes ultraviolets et des rayons X, les domaines du diagnostic médical (imagerie médicale), les industries pharmaceutiques et chimiques. Domaines toujours à la pointe de l’innovation tant les demandes et la concurrence imposent une réactivité des équipes techniques et scientifiques. Je porte également un intérêt aux domaines de la biologie médicale, de l’environnement, de l’industrie agroalimentaire et des affaires règlementaires.  

Spécialiste de l'imagerie médicale (physicien médical), je souhaite valider des nouvelles méthodes et des nouveaux instruments en imagerie médicale; mais aussi de proposer des méthodes et une instrumentation originales  pour améliorer les outils de diagnostic médical et pour résoudre des problèmes que rencontrent les chercheurs en imagerie medicale.. 

Qualiticien - Leader avec une forte vision stratégique et une aptitude démontrée à inspirer et à mener les équipes d'assurance qualité, je désire utiliser mes compétences pour le bénéfice des entreprises en mettant en place une démarche qualité ou en faisant vivre la qualité dans les organismes déjà accrédités ou certifiés. Mon objectif final est d’accompagner les organismes dans leur démarche qualité et de m’assurer qu’ils répondent à la conformité légale et aux attentes des clients.

 

D’un point de vue relationnel :

Doté des atouts tels que la pédagogie, la diplomatie, des bonnes capacités d’écoute et d’un naturel très communicant, j’apprécie le travail en équipe et le brainstorming. Dans cette optique, je souhaite fortement travailler au sein d’un groupe de travail étoffé et structuré afin de pouvoir rencontrer des personnes de natures différentes, apprendre d’elles et réciproquement.

Université de médecine de Gdańsk-Pologne / Gdańsk University of Medicine -Poland Université de médecine de Gdańsk-Pologne / Gdańsk University of Medicine -Poland









A propos de bogmisailac
 
Copyright (c) 2011 {Bogmis Aaron Innocent Laboratories Accreditation Consultant - bogmisailac} www.bogmisailac.org